centraliser-iconnotsurefacemuch-circlespencil

Retour à l’accueil du blogue

11 octobre 2019

5 étapes: Convertir votre catalogue de formations internes vers une formule web

Les 5 incontournables pour convertir ses formations traditionnelles vers une approche numérique optimisée.


Que ce soit en milieu de travail ou dans un contexte de commercialisation de votre savoir, plusieurs d’entre vous offrent probablement déjà des formations en salle, des ateliers, des conférences ou du jumelage pour soutenir vos processus de transfert de compétences.

Certains d’entre vous en font peut-être même une carrière!

Bien qu’il s’agit de façons simples et rapides de transmettre et partager votre expertise, ces approches entrainent avec eux leur lot d’irritant:

  • Locations de salle
  • Gestion des présences
  • Frais de transports
  • Frais d'hébergement
  • Frais de formateurs externes…

Vous voyez où je veux en venir.

Une question revient régulièrement dans le discours de nos nouveaux clients.

“J’offre de la formation en salle et milieu de travail depuis des années et j’aimerais en convertir une partie vers une formule web. Comment m’y prendre?”

La formation en ligne peut vous aider à vous libérer de tout ce stress et ces heures de logistiques complexes en un rien de temps.

Simplement faut-il encore savoir par où commencer!

Notre équipe s’est donc rassemblée et mise à la tâche pour vous présenter comment convertir son contenu en salle vers une approche web en 5 étapes faciles!

1- Identifier le bon style de diffusion

Avant de penser aux couts de production, des textes à écrites et toutes la mécanique qui peut nous sembler intimidante, commençons par établir quel style de diffusion correspond le mieux à notre formation actuelle. 

  1. Synchrone

    La formation synchrone est mieux connue sous le nom de “Webinaire”. Il s’agit d’une formation dirigée par un instructeur, en temps réel, dans lequel tous les participants sont connectés en même temps.

    L'instructeur maintient le contrôle de la présentation, ce qui peut potentiellement vous permettre de modifier le contenu en cours de route, selon votre audience. Il s’agit ici d’une approche qui ne demande que peu d’investissement, mais qui en retour vous demande de votre temps sur une base plus régulière.

    Les sessions d'apprentissage synchrone permettent aux apprenants en ligne de se sentir comme des participants plutôt que d'être isolés et laissés à eux même.

  2. Asynchrone

    La formation asynchrone quant à elle impose une mécanique d’apprentissage dans lequel l'interaction entre les instructeurs et les étudiants se produit par intermittence, donc avec un délai.

    Il s’agit d’une formule orientée vers les “formations à la carte”, disponible en tout temps.

    Lorsqu'une entreprise vise à automatiser son processus de formation d'accueil et intégration, par exemple, cette approche est la plus recommandée car elle optimise le temps et les interventions des formateurs.

    Cette approche demande un investissement initial plus important, mais offre en contrepartie le meilleur potentiel de retour sur investissement puisqu’elle ne vous demande plus de votre temps lorsque publiée.

    Contrairement à la formation traditionnelle qui est dirigée par un instructeur se concentrant sur les téléconférences ou les présentations en ligne, l'apprentissage asynchrone se produit dans un environnement où un seul apprenant interagit directement avec le contenu.

    Cette approche lui permet donc d’avoir le plein contrôle sur le rythme, la période et de l'emplacement désiré pour suivre la formation.

  3. Mixte

    Dans certains cas, il peut être bon de combiner le synchrone , l’asynchrone, et voir même l'enseignement en présentiel.

    La question que vous devez vous poser n’est pas: "Quel format est le mieux pour moi à titre de formateur?", mais plutôt “Quel format est le mieux pour mes participants?”.

    À vous de juger, selon l’évaluation de votre audience et les différentes technicalités de vos sujets.

    Questionnez-vous à savoir s’il y a une vraie valeur ajoutée d’avoir un contact direct avec le participant.

2-  La stratégie pédagogique

Bien que cette étape soit optionnelle, nous encourageons toujours l’utilisation d’une bonne stratégie pédagogique.

La technique la plus connue est la méthode A.D.D.I.E mettant l’emphase sur l’Analyse, le Design, le Développement, l’Implantation et l’Évaluation du contenu de formation.

Une autre approche intéressante est l’approche des 9 évènements ou encore la hiérarchie d’apprentissage, tel que développé par M. Robert Gagné.

L’utilisation d’une stratégie ou d’un modèle pédagogique vous permet de bien mettre de l’avant les objectifs globaux et spécifiques de votre formation tout en les communiquant de façon claire à vos apprenants. 

Je vous encourage à découvrir ces 2 techniques pour voir laquelle vous convient le mieux pour votre audience.

3- L’engagement par l’interaction

Comme votre formation en salle bénéficie actuellement des avantages de la proximité physique que vous avez avec vos participants, voyons voir comment il est possible de retrouver ses avantages dans une approche web.

Afin d’optimiser le taux d’engagement et de participation de vos formations, il est important de permettre et d’encourager une forme d’interaction, afin de susciter la curiosité et l’intérêt.

Il existe 3 types d’interactions possibles.

  • Interaction par le contenu: par l’utilisation de quiz et questionnaire par exemple qui permet au participant de valider s’il a bien acquis les compétences que l’on vise à lui transmettre
  • Interaction avec le formateur: par courriel ou système de messagerie, qui permet au participant de questionner et valider les 
  • Interaction entre participant: par différent groupes privés ou réseaux sociaux par exemple, afin d’encourager l’application des nouvelles connaissances techniques et maximiser la rétention d’information.

La mise en place de stratégies permettant de solliciter partiellement chacun des 3 types est optimale pour répondre aux besoins et attentes de la majorité des apprenants.

4 - La méthodologie

L’approche méthodologique d’une formation est souvent mal interprétée et cet écart est en soi la cause principale des formations qui ne performent pas bien.

Il faut comprendre que la formation en ligne n’est pas seulement la diffusion de votre contenu via le web, mais plutôt l’opportunité de donner une toute nouvelle dimension à votre contenu. 

Basé sur le style de diffusion que vous avez déterminé, il est important de segmenter les sections de votre formation en salle afin d’analyser quel type de contenu sera optimal pour bien communiquer vos informations.

Utiliser la flexibilité que vous offre la formation en ligne pour aller au-delà de la présentation magistrale en utilisant divers médias tels qu’image, vidéos et questionnaires pour augmenter l’intérêt et bonifier l’expérience client de vos apprenants. 

En segmentant votre contenu, vous pourrez plus facilement avoir un regard neutre sur la charge de création de contenu que vous devrez préparer, ainsi que du budget de création à prévoir.

Truc de pro: Établissez toujours un plan de cours vous permettant de bien visualiser l'architecture de votre formation avant de procéder à la création des contenus. Gardez en tête qu'un participant qui désire retrouver une information doit pouvoir le faire rapidement grâce à votre architecture et les titres associés.

5- Procédure de publication

Une routine de révision peut vous aider à valider que votre formation en ligne communique bien, oui votre propos, mais également votre personnalité et l’expérience client qui doit être associé avec votre réputation de formateur en salle.

Cette procédure de publication vous amène à non seulement valider que la nouvelle approche web ne nuit  pas à la qualité du contenu, mais qu’il répond à un besoin tout en étant distinct de votre offre traditionnelle. 

L’objectif est de créer un nouveau pôle d’attraction sans nuire à votre offre en salle qui répond aux besoins d’une clientèle très différente de celle visée avec la formule en ligne.

  1. Avant la publication officielle (Test A): il est recommandé de présenter votre formation en ligne à 2 de vos anciens participants qui ont expérimenté votre formation traditionnelle.

    Comme ces participant de confiance auront vécu les 2 propositions de formations, ils pourront vous aider à mettre en lumière les forces et faiblesses de chacune des approches.

  2. Révision du contenu web: basé sur leurs commentaires, il vous sera maintenant possible de faire les modifications appropriées afin de pallier aux lacunes qui vous ont été adressées.

  3. Avant la publication officielle (Test B):
    Par souci de qualité, il est suggéré de répéter l’étape 1 avec une nouvelle sélection de participants afin de voir si les changements apportés ont su améliorer votre formation.

  4. Validation de l’expérience client:
    Suite à la deuxième ronde de commentaires, une bonne pratique se veut de consulter votre formation en vous imposant la perspective de vos futurs utilisateurs.

    Soyez méticuleux et prenez le temps de lire tous les titres, les textes et écouter vos vidéos en intégralité afin de ne pas manquer aucune information ou faute potentielle.

  5. Vous êtes prêt à faire le saut!
    Vous êtes maintenant prêt à créer et commercialiser votre formation. Utilisez cette nouvelle offre afin de développer un nouveau marché et une nouvelle audience.

    Bien que le contenu soit le même, une formation en ligne vous permet de développer votre positionnement au-delà des limites géographiques à laquelle vous êtes présentement confronté, tout en réduisant les couts de déplacement, de temps et de logistique associée à votre en salle.

Gardez à l'esprit qu’une formation en ligne est en constante évolution. Vous devriez donc toujours réviser votre cours en fonction des commentaires constructifs de vos apprenants.

Avec un entretien minimal de votre formation, celle-ci pourra perdurer pendant très longtemps, vous permettant ainsi d’augmenter sa rentabilité, à votre grand plaisir!


Mathieu Dumont

Directeur de l'exploitation chez Didacte