centraliser-iconnotsurefacemuch-circlespencil
10 mai 2016

Comment établir le prix de vente de mes cours en ligne?

À titre de professionnel de la formation, le processus de planification et d’élaboration de vos formations en ligne peut vous paraître simple. Il s’agit d’une série d’étapes à suivre que vous pouvez découvrir dans notre article précédent Créer votre propre formation en ligne : 6 étapes incontournables!

Toutefois, déterminer son prix devient souvent l’obstacle auquel se butent plusieurs formateurs, surtout en début de carrière. Sur quoi doit-on se baser afin de commercialiser et chiffrer la valeur de nos connaissances? Voici quelques éléments qui vous permettront de mieux définir la vraie valeur de votre contenu.

1. À qui, pourquoi, et comment?

Avant même de considérer se lancer dans la formation en ligne, il est primordial de se poser la question suivante; y a-t-il un besoin? Il faut comprendre que l’accessibilité à l’information rapide de nos jours est le facteur déterminant dans le succès de votre projet. Plus votre contenu est facile à trouver gratuitement, moins la commercialisation de votre propre contenu sera facile.

Entre donc en jeu le Qui / Pourquoi / Comment?

Un bon contenu exploitable est généralement spécialisé, répond à un besoin précis et s’adresse à une audience initiée sur le sujet. En évitant d’aborder un sujet sous son sens large, il est donc plus facile, dès le départ, de se différencier d’un grand pourcentage du contenu en ligne gratuit.

Une fois l’angle de votre formation choisie, il est plus facile de déterminer la clientèle potentielle et même d’en dégager une tendance démographique. Votre client-type est-il jeune ou plus agé? Est-il plus conventionnel ou technologique? Ce type d’information vous permet de déterminer si votre contenu sera mieux reçu sous forme de document texte, sous forme de vidéo, avec ou sans quiz, et du fait, vous pourrez donc en évaluer la charge de travail associée.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article Étudier son client cible et son marché pour mieux orienter ses stratégies

2. Le contenu ne fait pas toujours foi du contenant

Lorsque l’on a identifié la ou les formes de diffusion de notre contenu, il est important de regarder les faits. Mon contenu, nonobstant du temps requis pour en faire la production, s’adresse-t-il à une grande masse de clients potentiels ou à un cercle d’initiés plus restreint?

Chiffrer une connaissance n’est pas science infuse, il faut donc faire place à son flair et à sa connaissance du marché. Plus le contenu est en demande, plus on a de flexibilité. Préfère-t-on en baisser le prix pour viser la masse, ou l’augmenter pour créer une rareté et ne former que l’élite?

Il ne faut malheureusement pas faire de corrélations directes entre le temps de production requis et la valeur affichée de votre cours. Bien sûr, offrir une formation avec de la vidéo vous demandera toujours plus d’investissement que s’il ne s’agissait que de fichiers PDF.

Il faut aussi être réaliste et accepter que le plus beau des vidéos n’intéressera personne si la base du contenu qu’il présente ne suscite pas d’intérêt. Rationalisez. Un contenu concis, dynamique et ponctué saura toujours se démarquer du moule traditionnel.

3. Bâtir sa crédibilité

Et si on pensait à demain? Et oui, on oublie souvent que l’industrie de la formation en ligne représente pour plusieurs un changement de culture. De ce fait, il faut garder en tête que votre formation peut être le déclencheur d’une nouvelle fidélisation de votre clientèle. Si votre client a apprécié votre formation en ligne, par laquelle vous avez démontré votre crédibilité, il y a de fortes chances pour que celui-ci revienne sur votre plateforme suivre vos autres cours et ainsi créer un roulement dans vos revenus. Encore mieux, il parlera de votre offre et vous aurez de nouveaux clients.

Il est important de prévoir une stratégie de diffusion afin d’optimiser la répétition du cycle d’apprentissage de vos élèves et du coup, générer des revenus plus stables et supplémentaires. Que se soit en offrant des abonnements, des forfaits ou encore des services externes tels que du coaching par téléphone ou via le web, un élève converti sera toujours réceptif à consulter votre offre élargie.

4. Une question d’équilibre

Peu importe la façon dont on approche l’évaluation et la commercialisation de votre contenu, il n’existe qu’une seule constance : l’équilibre. On trouve la certitude du prix parfait lorsqu’on trouve l’équilibre entre le profit et la paix d’esprit, car il faut être conscient que les prix seront questionnés. Évidemment, nous ciblons tous un profit maximal mais, avec l’expérience, on en vient souvent rapidement à comprendre que de réduire de quelques dollars est souvent un investissement judicieux lorsqu’il nous garantit une vente.

Et vous, qu’en pensez-vous? Quels sont les facteurs qui vous poussent ou vous bloquent à ouvrir votre porte-feuille et à investir dans de nouvelles connaissances?

Mathieu dumont

Mathieu Dumont